Volvic

 Bonjour à tous, pour cet ultime week-end de randonnées de l’année 2018, c’est dans le parc naturel régional des volcans d’Auvergne que nous nous rendons ce samedi 17  novembre  et plus précisément au village de  Paugnat.
Au préalable vers  7h00  du matin Christine, Sylvie, Alain, Christian et Patrick se donnèrent rendez-vous chez Catherine et Alain à  Meymac  pour un café-croissant gentiment servi par nos hôtes.


Vers 7 h 45, il est grand temps de partir rejoindre Marie-Christine et Christian en passant par les petites routes corréziennes, creusoises et du puy de Dôme afin d’éviter les blocages des gilets jaunes.
Il est  9h30  lorsque nous arrivons à  Paugnat  ou nous retrouvons Marie-Christine et Christian.
Seul bémol à ce début de week-end, c’est la météo, en effet un épais brouillard va persister et se maintenir toute la journée de telle façon qu’il nous a été impossible de distinguer quoi que ce soit au-delà d’une centaine de mètres.


Néanmoins, nous nous sommes mis en marche pour une randonnée de 14.300 km.  Départ sur le parking face à l’église de  Paugnat, direction par la  D 16  sur 250 m avant de prendre sur notre droite « La route de la  Védrine  » jusqu’à une croix à la cote 791.  Nous continuons tout droit sur un chemin de terre jusqu’à la cote 744.
Toujours direction Est pour rejoindre le GR 441 et le suivre par des chemins descendants jusqu’au château de  Tournoël, très peu visible toujours à cause du brouillard.
Nous continuons cette fois-ci plein sud sur le  GR  441 en passant à  Notre-Dame  de la Garde qui veille sur la ville de  Volvic  avant d’arriver à l’entrée de l’Ecomusée  ou nous faisons halte pour déjeuner.
Une heure après, lorsque nous repartons, il nous reste environ 6.3 km à parcourir en suivant toujours le GR 441 jusqu’au lieu-dit « Les Goulots ».  Environ  400 m  après la dernière maison, nous laissons le GR 441 partir sur notre gauche pour aller retraverser la voie de chemin de fer et partir plein nord vers le village de  Paugnat  et notre parking de départ.


Le temps de reprendre la voiture pour un quart d’heure de route et nous voici au  gîte  « Le Soleil » et « L’Arthé  café » déjà notre lieu d’hébergement il y a 2 ans.  Quand on aime, on revient surtout lorsque notre excellent dîner nous est servi par MaÏ et Marc nos charmants hôtes.


Le dimanche, après avoir pris congé nous rallions très prudemment le hameau de Beauregard au  Sud-ouest  du puy de « La  Louchardière  », point de départ de nos  10.0 km  de randonnée du jour.
Départ vers l’Est par une petite route montante jusqu’à la cote 945 puis en continuant tout droit, nous atteignons la cote 997 puis la jonction avec le GR 441.
A  partir de là, commence la forte montée de 500 m pour atteindre la crête du « Puy de  Jume  » à 1161 m puis descente d’une quarantaine de mètres pour remonter d’une trentaine de mètres pour atteindre le « Puy de la Coquille » à 1152 m.  Nous déjeunons au sommet sous un soleil magnifique et une température correcte par rapport à la veille.
Après notre  déjeuner, nous  redescendons du « Puy de la Coquille » par le GR  441 pour contourner le « Puy de Clermont » par l’Ouest jusqu’à la jonction avec le GR 4 dont nous allons suivre le balisage vers le hameau de Beauregard.
Il est temps de reprendre les voitures et de rentrer sur Meymac  pour terminer notre week-end comme nous l’avions commencé, c’est-à-dire chez Catherine et Alain, un grand merci à eux.
Rendez-vous le samedi 8 Décembre pour notre assemblée générale à la mairie de Bugeat et à bientôt sur les sentiers.






Compte-rendu rédigé par Patrick et Sylvie.

  

Compte-rendu de la randonnée Puy de Dome 2018