Contact
Programme des randonnées
Achives des Cent-Pas
Accueil
La société
Album Gramat 2016

Contacts

Randos annuelles

Archives

Accueil

L'association

Page précédente

Compte-rendu de la randonnée de Gramat 2016

Album photos

 

Bonjour à tous,

Pour cette randonnée de reprise après les vacances, c'est Christine et Christian qui avaient en charge l'organisation de ces retrouvailles sportives et festives pour un grand week-end de 3 jours.

Pour ceux qui le souhaitaient (et qui le pouvaient), le rendez-vous, pour une mise en jambe de 4,5km, était fixé en début d'après-midi au lieu-dit « Le Moulin du Saut ». C'est ainsi que ce sont retrouvés Laurence, Josée, Lizète, Annick, Sylvie, Alain, Marianne, Brian, Joël, Christine et Christian. La chaleur était aussi de la partie.  Cette petite boucle fort sympathique et agréablement ombragée en a fait souffrir certains de par une descente plutôt pentue (à éviter par temps de pluie) et une remontée toute aussi raide. Et c'est fourbus, mais contents, que tous ont regagnés le gîte, et René, pour une soirée de détente bien méritée.

La « Ferm'accueil » est bien connu des Cent-Pas car nous y séjournons pour la quatrième fois.

Après un apéritif à la mode brésilien et un repas, lui, un peu moins exotique (soupe, pizza maison, salade, fromage et far), la soirée fût bien animée (les karaokés n'avaient qu'à bien se tenir!) et n'était pas encore terminée lorsque l'heure est venue d'aller chercher les parisiens (nous) à la gare de Gramat (23h).

La journée du samedi a démarrée par un copieux petit déjeuner, comme d'habitude... Puis vers 9h, nous avons pris les voitures pour rejoindre le petit village d'Issendolus, au sud-est de Gramat. Le temps était couvert mais chaud.

A 9h25, nous avons entamé  notre grande randonnée du week-end (16km). Cette boucle fût surtout appréciée dans sa première moitié du fait de ses chemins et sentiers ombragés, entourés de murailles en pierres sèches remarquablement construites par les anciens.

C'est au hameau de Lacarral, environ à mi-parcours, que Laurence, tendinite à un pied oblige, nous a rejoins en voiture avec les pique-niques. Après une toute petite sieste en compagnie de nos nouveaux compagnons (les chats de la ferme), nous sommes repartis pour la seconde partie de notre circuit, cette fois avec Laurence. Le soleil de plomb, qui, petit à petit, entamait nos forces physiques nous a contraint de raccourcir la randonnée de 2 km. Nous n'avons pas oublier de visiter le petit bourg d'Issendolus et notamment sa petite, mais néanmoins remarquable, église.

Puis ce fût le retour au gîte pour une bonne douche réparatrice, une petite sieste pour certains, voire d'autres petits bienfaits réconfortants (notamment une petite bière bien fraîche). Cela était bien nécessaire après cette chaleur écrasante pour trouver le courage de se mettre à la préparation du dîner. Ce soir, betteraves suivies d'un sauté de porc à la crème avec pommes de terre en robe de chambre... fromage et tartes aux pommes. Mais nous ne saurions manger sans avoir, au préalable, apprécié l'apéritif-punch de Lizète. Et la soirée ne faisait que commencer... toujours en chansons !

Dimanche, après le rituel du petit-déjeuner, celui du ménage...  pour rendre une copie parfaite à nos hébergeurs en vue d'une future et éventuelle cinquième réservation... mais ceci est une autre histoire !

Vers 10h, nous sommes fin prêts pour nous rendre au départ de notre dernière boucle (7,2km). A la croix du Crouzol, sud-ouest de Rocamadour, nous décidons de ne pas descendre jusqu'au gouffre de Cabouy pour cause de route incompatible avec les camping-cars.

C'est vers 10h30 que nous quittons nos véhicules pour cheminer, d'abord en longeant la vallée de l'Ouysse puis en contournant par l'est le Puech Teulou avant de redescendre pour traverser l'Alzou. Cette petite rivière est désespérément asséchée par le manque de pluie et la chaleur à nouveau écrasante en ce dimanche. Nous poursuivons jusqu'aux 3 fontaines qui jalonnent notre parcours et le constat est le même, pas d'eau ! Pour ce qui nous concerne, nous ruisselons car, cette fois, pas de chemins ombragés pour nous protéger...Nous essayons de trouver un endroit propice pour le pique-nique mais nous devrons nous contenter d'un peu d'ombre, le confort restera précaire. Nous avons alors parcourus les 2/3 du parcours. Il nous suffira ensuite d'une grosse trentaine de minutes pour terminer notre boucle, sur un chemin plus arboré, en longeant l'Alzou pour finir par une dernière montée pour rejoindre la Croix du Crouzol. Le temps de poser les chaussures de marche et se reprendre figure humaine nous nous rendons sur les hauts de Rocamadour pour prendre notre pot de fin de « rando ». C'est vers 16h que nos chemins se séparent, les parisiens (nous) vont prendre leur train, les autres regagnent leurs pénates, chacun par des chemins différents selon les humeurs.

Pour leur baptême du feu en matière d'organisation des rencontres, un grand merci à Christine et Christian pour ce sympathique week-end.

Rendez-vous le 15 et le 16 octobre pour la randonnée de notre vieux briscard René, cette fois en limousin à Neuvic d'Ussel.


A bientôt sur les sentiers.


Compte-rendu rédigé par Christine et Patrick

Avec musique

Gramat